sands-of-time (2) 29 h piggy-bank (2) 9,90 € screaming (2) 1/5 heart-beats (2) 4/5 calendar (2) 2011

LE PITCH

Imaginez que votre meilleur ami, en guise d’héritage, vous confie un secret et une lourde tâche. C’est ce qui arrive à Jake, un prof d’anglais lambda qui n’a rien demandé à personne… Juste avant d’être emporté par un cancer, son ami lui révèle l’existence, dans la chambre froide de son restaurant, d’une faille temporelle qui peut le ramener en 1958. Sa mission est simple : passer cinq ans dans le passé et empêcher Lee Harvey Oswald de tuer Kennedy. Sauf que le passé n’aime pas être modifié…

SI TU VEUX MON AVIS…

Bon d’accord, ce n’est pas réaliste, mais c’est normal, c’est du Stephen King ! On s’attache rapidement à ce héros obligé de se construire une vie dans le passé sans pour autant y avoir beaucoup d’avenir. Stephen King offre une histoire et une écriture totalement prenantes, distrayantes et parfois émouvantes truffé de clins d’œil à ses livres précédents (notamment Ça). Si l’on peut reprocher certaines longueurs ou certains retournements un peu téléphonés, il n’en reste pas moins que Stephen King est un conteur d’exception avec une imagination intarissable. 22/11/63 est une formidable fiction qui ne cherche pas le moins du monde à apporter d’explications sur l’assassinat de Kennedy. Un livre très efficace qu’on a du mal à lâcher, un vrai coup de cœur !

UN EXTRAIT  !

« Ne jamais regarder en arrière. Combien de fois se donne-t-on ce genre d’injonction après avoir vécu une expérience exceptionnellement bonne (ou exceptionnellement mauvaise) ? Souvent j’imagine. Et l’injonction reste généralement lettre morte. Les êtres humains sont ainsi faits qu’ils regardent en arrière, c’est même pour cela que nous avons cette articulation pivotante dans le cou. »

22/11/63, Editions Le Livre de Poche, 1056 pages, format Poche