Dans le vaste monde des applications pour téléphone mobile, les applis littéraires pullulent.Tu ne t’y retrouves pas, c’est normal. Pour t’éviter de passer les huit prochaines heures à galérer sur l’App Store, on t’a fait une petite sélection d’applis gratuites qui vont enrichir ta culture sans dévaster ton porte-monnaie.

1. Youboox : le Spotify de la lecture

Youboox c’est la promesse d’heures de lecture en streaming sans débourser un centime. Un catalogue de plus de 100 000 livres t’est proposé parmi lesquels pas mal de classiques, des livres plus récents dans des genres très diversifiés, du polar à la romance en passant pas le livre jeunesse, la Sf ou les arts. On ne va pas se mentir, tu ne trouveras pas la dernière nouveauté de la rentrée littéraire mais de très nombreux auteurs certains connus (Franck Thilliez, Christian Jacq) d’autres moins mais certains de très bonne qualité. Il y en a pour tous les goûts avec une seule contrainte : une pub à refermer toutes les dix pages environ.
Tu peux t’offrir la version payante à 7,99 € par mois sans pub et avec un catalogue encore plus fourni et surtout la possibilité de télécharger les livres donc de ne plus dépendre d’une connexion internet pour bouquiner. Tu as la possibilité de tester cette version premium 7 jours sans engagement pour te faire une petite idée de ce qui t’attend.

Tu trouveras aussi plein d’infos sur le site Youboox.
Et pour télécharger l’appli, c’est ici pour les adeptes d’Apple et pour les autres.

Des milliers de livres à lire en streaming sur Youboox

 

2. Un texte un jour : ta ration quotidienne de grande littérature

C’est notre coup de cœur. Cette appli a été créée par une prof de Français qui peinait à faire lire un livre entier à ses élèves. La bonne idée c’est de permettre de découvrir la littérature classique à travers un texte court différent chaque jour. Tous les matins, avec ton café et tes tartines, tu te fais plaisir avec un petit bijou soigneusement choisi par Sarah (c’est son p’tit nom, à la prof). En plus, elle te l’explique rapidement et resitue dans son contexte en quelques lignes. Malin, facile et rapide. Si tu te prends au jeu, il faudra être régulier : le texte quotidien et les quiz sont gratuits mais accéder aux archives ou mettre tes textes en favori t’en coûtera 0.99 €. Oui, c’est moins que le prix de tes tartines susmentionnées, ça reste donc très raisonnables pour un accès illimité. Ah ! Autre précision importante : l’appli est gratuite pour les iPhone ou les iPad mais coûte 0.80 € sur Google Play.
Sur iTunes, il existe aussi une version poésie à 0.99 € et une version érotique à 1.99 € (plus c’est hot, plus c’est cher… elle est vraiment rusée, cette prof).

Aujourd’hui, par exemple, tu peux lire ça : « Voyez ce que produit l’orgueil de cette petite créature, disaient-elles ; que ne demandait-elle des ajustements comme nous ; mais non, mademoiselle voulait se distinguer ; elle va causer la mort de notre père, et elle ne pleure pas. Cela serait fort inutile, reprit la Belle ; pourquoi pleurerais-je la mort de mon père ? »

Plus d’infos sur le site Un texte un jour.
Et pour télécharger l’appli, c’est ici pour les adeptes d’Apple et pour les autres.

Un texte un jour : ta ration quotidienne de grande littérature

 

3. Des lettres : un oeil sur la correspondance des gens célèbres

Tous les jours, tu reçois du courrier, mais pas le tien. Tu pourras jouer les voyeurs en lisant la correspondance d’écrivains, musiciens, personnages historiques en toute légalité. Une autre façon de se familiariser avec la littérature, l’Histoire ou encore l’actualité. Ainsi, tu dévoreras la lettre de Voltaire à son chien, Zadig, celle de Victor Hugo à Lamartine, celle de Kirk Douglas à propos de Trump, et bien d’autres. Tu rentres comme une petite belette curieuse dans l’intimité des autres tout en apprenant.

Allez, en cadeau, la très courte lettre de Jacques Mesrine à Pierre Desproges : « J’ai connu beaucoup de clowns qui, en s’amusant à mes dépens, ont fait leur dernier tour de piste. »
Plus d’infos sur le site Des lettres.
Et pour télécharger l’appli sur iTunes, c’est ici. Elle n’est pas encore disponible sur Google Play.

Lis le courrier des autres sans être obligé de piquer le courrier sur Des Lettres

 

4. eBook search : la paradis des classiques

C’est l’Eldorado du livre gratuit. Plus de deux millions sont disponibles. Il y a de quoi devenir boulimique. Le domaine public a du bon, tu trouveras un maximum de classiques pour pas un rond. Des livres récents aussi sont disponibles, mais le catalogue est plus limité. Tu déchantes souvent en t’apercevant en cliquant frénitiquement sur la fiche d’un Harlan Coben qu’on ne t’offre qu’un extrait ou que le premier chapitre. De quoi te donne envie de cliquer sur la version payante, quoi.
A la différence de Youboox qui ne t’offre que du streaming dans sa version gratuite, ici tu peux télécharger les livres, un sacré avantage quand tu n’as pas de connexion. Les livres sont à lire sur à peu près n’importe quel lecteur (eBook. Kindle, Nook, iBooks…).
Mais si Youboox s’est fendu d’un design plutôt chiadé et de quelques fonctionnalités (comme un profil de lecteur pour te faire des suggestions trop sympas), sur eBook Search, c’est du basique. Tu cherches un livre, tu le trouves, tu le télécharges, et ça s’arrête là. C’est déjà pas mal, note. Ah oui, et après, tu le lis, hein ?

Pour télécharger l’appli sur iTunes, c’est ici et sur Google Play, c’est .

Un bibliothèque de plus de 2 millions de livres sur eBook Search

 

5. Litsy : partage ton avis avec des amis

Lancée en avril dernier, cette appli est le réseau social du livre. Sorte de Twitter et d’Instagram littéraire, le principe est simple. Tu suis des lecteurs, s’ils sont sympas, ils te suivent aussi et tu postes des messages de 300 caractères avec des jolies photos. La seule contrainte : chaque post doit être associé à un livre. Ben oui, c’est un réseau littéraire pas une banque de données de photos de chatons. Bref, c’est le cocktail gagnant : des potes et des bouquins.
Pour le moment, le réseau est très anglophone, mais il ne tient qu’à nous d’aller les envahir et de dévaster le fil d’actualité dans la langue de Molière.

Pour télécharger l’appli, c’est ici pour les Apple addicts et pour le reste du monde.

Litsy, le Twitter dédié au livre