sands-of-time (2) 13 h piggy-bank (2) 7,20 € screaming (2) 1/5 heart-beats (2) 2/5 calendar (2) 2007

LE PITCH

Dès les premières pages de Cette nuit-là, le lecteur est plongé dans une histoire plus qu’intrigante… Une ado de quatorze ans, après une nuit assez chargée en festivités et en alcool, se réveille chez elle dans une maison vidée de ses habitants. Ses parents et son frère ont tout bonnement disparu. Vingt-cinq ans plus tard, l’ado délaissée est devenue mère de famille, raisonnablement névrosée compte tenu de son histoire, et voit des bribes de son obscur passé refaire surface.

SI TU VEUX MON AVIS…

Ce roman se révèle finalement sans grand intérêt et ne tient pas les promesses des premières pages. Des personnages sans relief, une intrigue déjà vue et revue, un méchant vraiment super méchant, quelques lourdeurs de style, bref un livre qui ne tient pas la route quand on est franchement amateur du genre. Ce n’est pas une purge non plus, mais ça se lit sans plus de plaisir que ça et ça s’oubliera probablement assez vite.

UN P’TIT EXTRAIT, C’EST GRATUIT !

« Lorsque Cynthia Bigge se réveilla, il régnait un tel silence dans la maison qu’elle crut qu’on était samedi.
Si seulement… Ça l’aurait pourtant bien arrangée qu’on soit samedi, ou n’importe quel jour mais pas un jour d’école. Son estomac se soulevait encore de temps à autre, sa tête pesait une tonne, et elle avait du mal à l’empêcher de basculer en avant ou sur le côté.
Bon Dieu, c’était quoi cette horreur dans la corbeille à papier, près de son lit ? Elle ne se souvenait pas d’avoir vomi durant la nuit. Mais la preuve que si !
Elle devait s’occuper de ça avant que ses parents viennent la tirer du lit. Cynthia se leva, vacilla un peu sur ses jambes, empoigna le petit récipient de plastique, et entrebâilla la porte. Il n’y avait personne sur le palier, alors elle se faufila devant les portes ouvertes des chambres de son frère et de ses parents, puis pénétra dans la salle de bains et s’y enferma. »

Cette nuit-là, Editions J’ai Lu, 475 pages, format Poche