Temps de lecture Prix Difficulté On aime... Date de sortie
9 h 9,65 € 2/5 4/5 1998

LE PITCH

Avril 1975 – Moon mène sa petite vie dans le Colorado. Sans ambition, il partage son temps entre le journal local dont il est rédacteur en chef et sa médiocre histoire avec la pin-up du coin. Sa vie bascule en un coup de téléphone : sa mère vient d’être hospitalisée alors qu’elle était en partance pour les Philippines. C’est à Moon qu’incombera la délicate mission d’aller chercher la fille de son défunt frère perdue quelque part entre le Vietnam en pleine guerre et le Cambodge de Pol Pôt.

SI TU VEUX MON AVIS…

Ce récit d’aventures retrace la quête d’un homme parti à la rencontre du passé de son frère et qui se retrouvera confronté à ses propres tourments intérieurs. Moon a tout de l’anti-héros attachant. Il est un peu lâche, sans talent particulier, mais gentil et serviable. Affublé de deux coéquipiers improbables, une belle Néerlandaise à la recherche de son frère et un vieux Vietnamien adapte du Feng Shui, il se laisse entraîner, bon gré mal gré, dans un périple initiatique aussi dangereux qu’enrichissant.

Tony Hillerman délaisse un temps les indiens Navajos pour offrir au lecteur un très beau roman, intense et émouvant, mêlant avec talent humanité et humour. Un livre magnifique à déguster sans aucune modération.

PASSAGER CLANDESTIN…

« L’avion descendit dans la pluie vers l’aéroport de Manille. Par le hublot strié de gouttes voisin de son siège, Moon ne distinguait rien d’autre que l’intérieur d’une épaisse couche nuageuse, puis un paysage d’un vert luxuriant estompé par la pluie qui tombait, enfin des pistes parsemées de flaques et bordées d’herbes sauvages. L’impression que lui fit l’aérogare fut celle d’une confusion de cris et de vociférations. Un bâtiment prématurément vieilli, à la peinture écaillée, aux trop nombreux carreaux de sol fendus, à la trop grande saleté. La climatisation marchait trop fort, rendant l’air humide désagréablement moite »

Moon, Editions Rivages, 341 pages.