sands-of-time (2) 10 h piggy-bank (2) 9,15 € screaming (2) 1/5 heart-beats (2) 2/5 calendar (2) 1998

LE PITCH

Héros fatigué et désabusé après s’être pris deux balles dans la peau, Hope, avocat en Floride, voit débarquer dans son bureau une femme aux atouts suffisamment éloquents pour qu’il accepte de retrouver son mari disparu. L’affaire prend immédiatement tour différent quand les papiers dudit mari sont retrouvés le soir même sur un cadavre. Au fil de ses investigations, Hope est amené à se rapprocher d’Isola, ville du nord des Etats-Unis, où Carella, autre héros récurrent de l’auteur, entre en scène.

SI TU VEUX MON AVIS…

Si ce roman possède incontestablement beaucoup de qualités, de l’humour, une écriture maîtrisée, du rythme, je ne suis toutefois pas franchement emballée. McBain livre un récit aux rebondissements plus nombreux qu’inattendus, foisonnant de détails, de flashes-back et de points de vue. L’histoire finit par apparaître comme débridée et le lecteur a du mal à s’impliquer. On ne s’attache pas non plus aux personnages qui semblent dénués de sentiments et d’émotions, le récit restant trop souvent factuel.

Ce roman clin d’œil qui réunit les deux héros fétiches de l’auteur saura peut-être contenter les vrais fans des séries Matthew Hope et 87e District… Pour moi, cela reste un polar correct, sans éclat et fort oubliable.

UN P’TIT MORCEAU, C’EST CADEAU !

« -D’accord le coup du chapeau fit-elle. Si dans une même partie de cricket, de hockey sur glace, de football ou d’un jeu du même genre un seul joueur marque trois buts, c’est ça le coup du chapeau.
-Comment se fait-il que tu connaisses le coup du chapeau ?
-J’ai lu un roman d’Elmore Leonard.
-Elmore Leonard écrit sur le cricket ?
-Non il faisait référence au sexe. Un type qui se tapait trois femmes différentes dans la même nuit.
-Ça me fait penser …commença-t-il.
-Au cricket ? demanda-t-elle.
-Au sexe. »

Le paradis des ratés, Editions Rivages, 352 pages, format Poche