Temps de lecture Prix Difficulté On aime... Date de sortie
10 h 7,53 € 2/5 4/5 1988

LE PITCH

Le voleur de temps relate deux enquêtes et réunit deux personnages récurrents de Tony Hillerman. D’un côté, Leaphorn, veuf et proche de la retraite, part à la sur les traces d’une anthropologue récemment disparue. De l’autre, Chee est cantonné à la surveillance d’un parc automobile après la disparition d’un camion. Leurs recherches les amènent à travailler ensemble et font naître un respect mutuel entre ces deux personnages au caractère bien trempé.

SI TU VEUX MON AVIS…

Outre l’intrigue policière, ce roman est une plongée sans concession aussi bien dans la culture navajo que dans le milieu, parfois cupide, des archéologues et des pilleurs de sites. Un récit qui prend son temps, une écriture brillante, une documentation fouillée et des personnages profondément attachants plongent le lecteur dans un univers contrasté à la violence sourde. Un bon polar, divertissant et enrichissant.

UNE GOUTTE…

« La chemise était humide à cause de la pluie sous laquelle il avait marché pendant qu’il se rendait de son hôtel à cet immeuble de bureaux, avant de se réfugier dans un drugstore. A sa grande surprise, le magasin vendait des parapluies. Il en avait acheté un, le premier qu’il eût jamais possédé, et avait poursuivi sa route en s’abritant dessous ( affreusement conscient de l’image qu’il offrait de lui-même), tout en se disant qu’il allait posséder le seul parapluie de Window Rock, et peut être le seul parapluie de toute la réserve, si ce n’était de tout l’Arizona. »

Le voleur de temps, Editions Rivages, 344 pages, format Poche