sands-of-time (2) 18 h piggy-bank (2) 8,30 € screaming (2) 1/5 heart-beats (2) 4/5 calendar (2) 2013

LE PITCH

Vous prenez une fillette enterrée avec son tricycle, trois Chinois émasculés et deux cadavres de prostituées avec les parties chinoises manquantes dans la bouche. Vous confiez l’affaire à Yeruldelgger, un flic cabossé, intègre, un tantinet bagarreur et affublé d’un gamin des rues brillamment débrouillard. Vous saupoudrez d’une rasade de corruption à la sauce mongole, et vous obtenez un polar captivant d’une étonnante densité.

SI TU VEUX MON AVIS…

Ian Manook entraîne son lecteur à Oulan Bator et dans la steppe mongole à la poursuite d’une vérité violente et douloureuse. Entre tradition et modernité, ce récit est aussi l’occasion de partir à la découverte d’une société mongole pleine de contrastes.

Ce roman est une très agréable découverte qui a su m’embarquer dans un périple ébouriffant. A découvrir sans hésiter !

UNE BOUCHEE A DEGUSTER !

« Yeruldelgger sourit sans répondre. cette vieille et ces femmes, il les avait connues dans sa jeunesse, sous d’autres cieux immenses, dans d’autres steppes infinies, mais autour du même feu et des mêmes traditions. préparer les marmottes, rouler dans leurs ventres ouverts les gros cailloux brûlants, les reconduire pour que les viandes cuisent de l’intérieur, les approcher en même temps d’un feu de bois pour les cuire de l’extérieur. Enfant, il les avait longtemps regardé les grands faire les gestes, puis il les avait appris, en se brûlant les doigts par maladresse et les lèvres par gourmandises. »

Yeruldelgger, Editions Le Livre de Poche, 648 pages, format Poche